Les Enjeux de la Formation

 Pourquoi mieux apprendre à conduire ?

Au-delà du plaisir de conduire, l’utilisation d’une voiture est souvent indispensable pour les études, le travail ou les loisirs. Rouler en sécurité est donc une nécessité pour tous.

Les conducteurs débutants représentent une part importante des tués et des blessés sur la route.

Les accidents de la route ne sont pas liés à la fatalité, et pour aider les nouveaux conducteurs à se déplacer avec un risque faible de perdre la vie ou de la dégrader, un  nouveau programme de formation est mis en place.

L’objectif général est d’amener tout automobiliste débutant à la maîtrise de compétences en termes de savoir-être, savoir-faire et savoir-devenir.

Apprendre à conduire est une démarche éducative exigeante pour laquel votre formateur, enseignant diplômé de la sécurité routière, saura vous guider.

 Evaluation  de départ

En préalable à la formation, une évaluation de niveau sera effectuée  par le biais d’exercices interactifs sur ordinateur. (durée 30 minutes)

Les aptitudes cognitives évaluées sont : 

  • Capacités et connaissances sensori- motrices,

  • Capacités de compréhension et de traitement,

  • Aspect émotionnels et affectifs,

  • Facteurs de volonté,

  • Capacité de perception, d’analyse et de décision,

  • Capacité d’attention et de mémoire de travail.

Suite à ces exercices, un volume d’heures prévisionnelles sera déterminé.

 Le Programme de formation

Au travers de ce programme, vous allez comprendre les règles du code de la route mais aussi l’influence des lois physiques, psychologiques et physiologiques.

Des cours théoriques et pratiques, vous aideront à atteindre les compétences définies et à personnaliser votre progression.

 

Les compétences en 4 étapes :

1- Maîtriser le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul.

2- Appréhender la route et circuler dans des conditions normales.

3- Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers.

4- Pratiquer une conduite autonome, sûre et économique.

 

Lorsque l’ensemble des compétences requises sera validé, votre formateur pourra alors vous présenter aux épreuves du permis de conduire.

 

Déroulement de l’épreuve de l’examen du permis de conduire

  • Conditions de passage :

Pour la catégorie AAC, vous devez être âgé au minimum de 17 ans et demi et avoir réalisé au minimum 3000 km et 1 an de conduite en conduite accompagnée.

Pour les catégories B et CS, vous devez être âgé au minimum de 18 ans.

  • Déroulement de l’épreuve théorique :

Pour pouvoir se présenter à l’examen pratique, vous devez passer l’épreuve théorique du code, sauf si :

 • Vous avez obtenu votre code depuis moins de 5 ans ;

 • Vous êtes titulaire d’un autre permis de conduire depuis moins de 5 ans.

  • Déroulement de l’épreuve pratique :

Un enseignant de la conduite et de la sécurité routière titulaire d’une autorisation d’enseigner en cours de validité vous accompagnera à votre épreuve d’examen du permis.

L’épreuve dure 32 minutes.

Si vous avez suivi une formation selon la formule de l'apprentissage anticipé de la conduite (AAC), votre attestation de fin de formation initiale est vérifiée pour s'assurer que vous avez respecté la durée minimale d'un an de conduite accompagnée.

Un test de vue est réalisé. Vous en êtes dispensé si vous avez passé une visite médicale préalable. En cas de test non concluant, l'examinateur signale le résultat de ce test au préfet pour que vous soyez convoqué pour un contrôle médical.

 

L'épreuve pratique permet d'évaluer les points suivants :

  • Savoir s’installer et assurer la sécurité à bord de son véhicule

  • Effectuer des vérifications du véhicule

  • Connaître et utiliser les commandes

  • Prendre l’information, analyser les situations et s’y adapter

  • Adapter son allure aux circonstances

  • Appliquer la réglementation du code de la route

  • Communiquer avec les autres usagers Partager la chaussée

  • Maintenir les espaces de sécurité

  • Être autonome dans la réalisation d'un trajet

  • Avoir une conduite économique et respectueuse − Être courtois.

 

La réalisation de deux manœuvres différentes : un freinage de précision (exemple un arrêt a un stop) et une manœuvre en marche arrière (marche arrière en ligne droite, rangement en créneau ou en épi, demi-tour...).

 Pour être reçu, vous devez obtenir au moins 20 points / 31 et ne pas commettre d'erreur éliminatoire (exemples : refus de priorités, non-respect d’un stop…).

Le résultat sera disponible sous 48h sur le site de la sécurité routière :